CONSEIL DES MINISTRES DU 06 MAI 2015

Le Conseil des Ministres s’est réuni, le mercredi
06 mai 2015, au Palais de la République, sous la
présidence du Chef de l’Etat, son Excellence
Monsieur Macky SALL, Président de la
République.
A l’entame de sa communication, le Chef de
l’Etat a salué l’adoption, dans les délais
prescrits, de la loi de règlement 2013 qui dénote
la volonté du Sénégal à se conformer au
nouveau cadre harmonisé des finances publiques
de l’UEMOA, en adéquation avec son ambition
d’améliorer la gouvernance financière de l’Etat.
Le Président de la République a, par ailleurs,
évoqué l’envoi, sur sollicitation de Sa Majesté le
Roi Salman Ben Abdel Aziz Al Saoud, Roi d’Arabie
Saoudite, d’un contingent de 2100 personnes,
en Arabie saoudite, confirmant la solidarité
agissante de notre pays au peuple saoudien ami
et frère, mais également l’engagement
indéfectible du Sénégal à œuvrer pour la paix et
la sécurité partout à travers le monde.
Abordant le point de sa communication relatif à
l’impératif d’un apaisement durable du climat
social, le Chef de l’Etat a tenu à féliciter
l’ensemble des centrales syndicales du Sénégal,
à l’occasion de la célébration de la Fête
internationale du Travail, le 1er mai 2015, tout
en magnifiant le sens des responsabilités des
leaders syndicaux qui cadre avec la nécessité de
concilier les revendications des travailleurs et
les exigences de compétitivité de notre
économie.
Il a, également, réitéré son appel à toutes les
forces vives de la Nation, à l’ensemble des
acteurs économiques et sociaux, pour bâtir,
dans le respect des droits et libertés consacrés,
un consensus autour de la Valeur Travail,
fondamental pour assurer la réalisation de notre
ambition collective d’un Sénégal Emergent.
Dans cette perspective, le Président de la
République a exhorté le Gouvernement à
persévérer dans ses initiatives de recherche
d’une stabilité sociale durable dans tous les
secteurs de la vie nationale, à travers
notamment la mise en œuvre diligente du Plan
d’action du Pacte de Stabilité sociale et
d’Emergence économique.
A ce sujet, le Chef de l’Etat a demandé
Gouvernement de veiller scrupuleusement sur
certaines questions stratégiques telles que la
situation des entreprises (publiques et privées)
en difficulté, la bonne prise en charge de la
situation des travailleurs du secteur informel, la
finalisation rapide des dossiers de liquidation
d’entreprises, la signature de conventions
collectives interprofessionnelles.
S’agissant du secteur de l’Education, le
Président de la République a exprimé sa
satisfaction suite à la suspension du mot
d’ordre de grève par certains syndicats
d’enseignants et a invité les autres syndicats à
s’inscrire dans la même dynamique.
Abordant le point de sa communication axé sur
la prise en charge des groupes vulnérables, le
Président de la République a rappelé le
lancement, le jeudi 30 avril 2015, conformément
à ses engagements, de l’attribution des cartes
d’égalité des chances pour les personnes vivant
avec un handicap, jalon majeur de sa politique
sociale qui vise à promouvoir l’émancipation des
groupes vulnérables et leur implication dans le
développement national.
Abordant le point de sa communication portant
sur la gratuité de la prise en charge des malades
insuffisants rénaux, le Président de la République
a invité le Gouvernement à mobiliser tous les
moyens nécessaires pour la réalisation, dans les
meilleurs délais, de nouveaux centres
d’hémodialyse sur l’ensemble du territoire
national, afin de faciliter à ces malades l’accès à
des soins de qualité.
Au titre de son agenda, le Président de la
République a informé le Conseil :
– de l’entretien qu’il a eu le lundi 04 mai 2015,
avec Son Excellence, Monsieur Mariano RAJOY,
Président du Gouvernement espagnol, sur la
question de la paix et de la sécurité en Afrique;
– de sa participation, les 9 et 10 mai 2015, à
Pointe à Pitre (Guadeloupe), à la cérémonie
d’inauguration du Centre caribéen d’Expressions
et de Mémoires de la Traite et de l’Esclavage.
Le Premier Ministre a fait au Conseil une
communication portant sur la nécessité de doter
notre pays de mécanismes permettant une forte
impulsion des politiques publiques, à travers une
exécution diligente des réformes, projets et
programmes prioritaires, tenant compte de
l’impératif de promouvoir, au sein de
l’Administration, la culture de la gestion axée
sur les résultats et d’asseoir une bonne
coordination des actions et un dispositif de
suivi-évaluation.
Le Premier Ministre a, par ailleurs, évoqué les
activités gouvernementales marquées, entre
autres, par le lancement officiel de la reprise des
activités industrielles de la nouvelle société
textile du Sénégal (NSTS), la rencontre avec les
syndicats d’enseignants et la célébration
marquant les 40 ans de la Communauté
économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest
(CEDEAO), tenus, respectivement, les 04 et 05
mai 2015.
Le Ministre des Affaires étrangères et des
Sénégalais de l’Extérieur a fait le point sur
l’actualité internationale.
Le Ministre de l’Economie, des Finances et du
Plan a fait le point sur la situation économique
nationale et sur la conjoncture internationale.
Le Ministre de l’Industrie et des Mines a
présenté au Conseil une communication portant
sur le programme partenariat pays Sénégal-
ONUDI, aligné sur les priorités du PSE, intégrant,
le projet de pari industriel, les parcs et
agropoles industriels, la promotion du secteur
privé, des investissements, de l’environnement,
de l’innovation, de l’énergie et la facilitation des
échanges en vue d’atteindre un niveau supérieur
de développement industriel inclusif et durable.
Le Ministre du Travail, du Dialogue social, des
Organisations professionnelles et des Relations
avec les Institutions a présenté au Conseil une
communication portant sur le rapport 2014 des
statistiques du travail révélant une augmentation
des contrats de travail enregistrés sur la période
considérée.
Le Ministre auprès du Président de la République
en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent
(PSE) a présenté une communication portant sur
le suivi de la mise en œuvre des projets et
réformes du PSE.
Au titre des textes législatifs et réglementaires,
le conseil a adopté :
le projet de loi autorisant le Président de la
République à ratifier la Convention portant
création de l’Agence de gestion et d’Exploitation
de la Navigation sur le Fleuve Sénégal, adopté le
09 juin 2011, à Nouakchott ;
le projet de loi de règlement pour l’année
2013.
Au titre des mesures d’ordre individuel, le
Président de la République a pris les décisions
suivantes :
Monsieur Malick NDIAYE, Ingénieur Agro-
économiste, est nommé Directeur général de la
Caisse nationale de Crédit agricole du Sénégal,
en remplacement de Monsieur Arfang Boubacar
DAFFE ;
Monsieur Daouda SEMBENE, Inspecteur
principal du Trésor, précédemment Trésorier
général, agent comptable central du Trésor, est
nommé Directeur général de la Comptabilité
publique et du Trésor, en remplacement de
Monsieur Abdoulaye DIENG, appelé à d’autres
fonctions ;
Monsieur Adama Racine SOW, Inspecteur
principal du Trésor, précédemment Payeur
général, est nommé Trésorier général, agent
comptable central de la Direction générale de la
Comptabilité publique et du Trésor, en
remplacement de Monsieur Daouda SEMBENE,
appelé à d’autres fonctions ;
Monsieur Maguette SENE, Administrateur
civil, est nommé Directeur du Matériel et du
Transit administratif à la Direction générale des
Finances, en remplacement de Monsieur Mansour
DIOP, admis à faire valoir ses droits à une
pension de retraite ;
Monsieur Abdoulaye SAMB, Inspecteur
principal du Trésor, est nommé Coordonnateur
de la Direction générale de la Comptabilité
publique et du Trésor, en remplacement de
Monsieur Mor DIOUF, appelé à d’autres fonctions
;
Monsieur Ahmadou Tidiane WONE, Professeur
d’Enseignement moyen principal, de classe
exceptionnelle, précédemment Conseiller
technique au Cabinet du Ministre des Affaires
étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, est
nommé Chef du Bureau économique près
l’Ambassade du Sénégal en Belgique, en
remplacement de Monsieur Mohamed Alkaly
TRAORE, admis à faire valoir ses droits à une
pension de retraite ;
Monsieur Mamadou DIAGNE, Inspecteur
principal des Douanes, est nommé Directeur du
Contrôle interne de la Direction générale des
Douanes, en remplacement de Monsieur Alioune
NDIAYE, appelé à d’autres fonctions ;
Monsieur Moustapha DIAGNE, Inspecteur
principal des Douanes, est nommé Directeur de
la Direction régionale centre à la Direction
générale des Douanes, en remplacement de
Monsieur Mamadou GADIAGA, appelé à d’autres
fonctions.
un

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*