Dahra-don de materiel médical: L’association diapalé sa deuk au chevet de l’hôpital Elisabeth Diouf

Un important lot de matériels sanitaires a été remis gracieusement par l’association diapalé sa deuk, traduit par servir sa localité au centre de santé de Dahra. Ce don, composé d’une fibroscopie avec tous ses accessoires, d’une endoscopie d’un respirateur pour le bloc opératoire, d’un tensiomètre, des médicaments entre autres, tout, estimé à un montant de plus de 15millions de francs Cfa.
La remise du matériel s’est déroulée à l’occasion d’une cérémonie sobre dans l’esplanade du centre de santé, en présence des autorités locales, du médecin chef des membres du comité de santé et des donateurs. Le président de l’association, ce geste constitue l’une des premiers jalons pour contribuer à l’émergence de la commune de Dahra. Ibrahima Guèye pense que c’est un devoir pour eux de rendre la pièce de la monnaie dans la ville où leur première humanité a été forgée. Les donateurs ont réitéré leur volonté de pérenniser de pareilles actions dans tout le Djoloff.
Le médecin chef du district sanitaire de Dahra s’est fortement réjoui du geste. Pour Mamadou Mbaye, ce don est venu à point nommé. Car dit-il : « ce matériel va à coup sûr soulager la souffrance des populations qui se déplaçaient jusqu’à Dakar ou Touba pour se procurer d’une meilleure prise en charge. Désormais ajoute « les patients pourront bénéficier de soins et réduire même les dépenses. Avec une prise en charge de plus de 70% du personnel médical, la capacité d’investissement du comité de santé est presque réduite à zéro. C’est pourquoi, Mamadou Mbaye invite la municipalité à un soutien considérable en supportant certaines charges du comité de santé.
Le médecin a profité de l’occasion pour demander aux autorités compétentes pour l’affectation d’un personnel médical suffisant et la construction d’une morgue à grande capacité de stockage.
Venu représenter le maire de la ville, le secrétaire municipal, Massamba Thiane a saisi, l’opportunité pour magnifier le geste de l’association. « C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime aujourd’hui. Si des fils de la ville songent à doter du matériel sanitaire au district de Dahra, ils l’ont fait pour la collectivité locale, pour le ministère de la santé du fait que la santé est une compétence transférée » a-t-il dit. M. Thiane a enfin invité toutes les bonnes volontés à faire de même pour un rayonnement de tout le département de Linguère.

Ndèye Mingué SECK/Djoloffactu.com

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*