Gamou annuel de Mbeuleukhé : « Le khalife général des Tidianes a fixé la date le samedi 30 décembre 2017 », dixit Aliou DIA

Le porte- parole de la famille d’Elhadj Daouda Dia de Mbeuleukhé, M. Aliou Dia a été hier face à la presse pour faire l’état des lieux des préparatifs du grand événement religieux qu’est le Gamou annuel de Mbeuleukhé. Selon M. Aliou Dia, le khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Mansour a fixé la date du Gamou à la date du 30 décembre 2017 à Mbeuleukhé.

« Cette année, la date est arrêtée sous l’ordre du khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour à Tivaouane pour qu’on organise le Gamou, le samedi 30 décembre 2017 à Mbeuleukhé. Nous invitons tous les talibés, toutes les populations de Mbeuleukhé à venir. Cette année, nous organisons un symposium sur la vie et l’œuvre d’El Hadji Daouda DIA mais un deuxième thème sera abordé, c’est-à-dire la relation entre talibé et son marabout, le modèle de Seydi El Hadji Malick Sy et El Hadji Daouda Dia. Nous allons organiser des « khadaras » à partir du vendredi soir qui nous permettre de faire des prières pour les illustres disparus, on a perdu El Hadji Abdou Aziz Al Amine, Cheikh Tidiane El Makhtoum », a expliqué M. Aliou DIA.
Il estime que la question de l’heure, c’est d’abord la position de Donald Trump qui va reconnaître Jérusalem ouest comme capitale de l’Israël.
« C’est inacceptable et nous allons développer des thèmes pour montrer que Jérusalem ouest ne peut être qu’une capitale que pour la Palestine », souligne-t-il.
Faisant l’histoire du Gamou, Aliou Dia affirme : « Le Gamou de Mbeuleukhé date de 1916 sur ordre d’Elhadj Malick Sy, El hadji Daouda Dia qui était son « Mouhadam », qui était son confident, qui était son ami, avait reçu l’ordre d’El hadji Malick d’organiser au Djolof un Gamou. Ce Gamou réunissait tous les talibés Tidianes de Poram à l’est du Djolof, à Keur Bassine au sud mais de Saralama au nord, à Cade Balodji à l’ouest ».

D’après Aliou Dia, El Hadji Daouda Dia avait eu la chance et l’honneur d’avoir la main de la fille aînée d’El Hadji Malick Sy, Sokhna Oumy Malick Sy qui était la grande sœur d’Abdou Aziz Sy. Et quand il organisait ce Gamou, toutes les familles religieuses du Djolof, soudés comme un seul homme, étaient derrière lui.

Et Aliou DIA de dire: « Après la disparition d’El Hadji Daouda DIA en 1949, mon père, son premier khalife, Elhadji Mouhamadou Lamine Dia, a organisé ce Gamou de 1949 à 1967, 18 ans donc après son père, il a rendu l’âme mais ce Gamou, battait les records de rassemblement. Mbeuleukhé était le carrefour des saints hommes. Vous prenez par exemple Cheikh Ahmadou Bamba, il est de Mbacké Barry, il a évolué entre, Thieyéne Djolof, Diéwol, Mbeuleukhé, il faisait des visites trois fois l’an pour venir voire le marabout de Mbeuleukhé mais qui était son confident. Cheikhou Islam, Ibrahima Niass, je veux dire Mame Asta Diankha qui est sa mère est originaire de Mbeuleukhé. De 1967 à nos jours, l’actuel khalife El Hadji Moussa Dia qui organisait ce Gamou ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*