Me KABA sur l’AFFAIRE ABOU DIA : « il y a des indices et des preuves! »

Me Sidiki Kaba n’a pas tardé à réagir par rapport à l’affaire Abou Adolphe Dia. Du nom de ce technicien de la sonorisation des audiences, accusé d’avoir enregistré les délibérés du procès Karim Wade et coaccusés. Aux yeux du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, il y a des indices de preuves, mais l’enquête se poursuit et déterminera la suite de l’affaire. “A la fin de l’enquête, le juge de l’instruction dira s’il (Abou Dia) sera relaxé ou jugé”, a déclare Me Kaba à nos confrères de la Rfm. Abou Adolphe Dia, technicien de la sonorisation des audiences de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), est poursuivi pour violation du secret des délibérations, collecte et traitement déloyal des données à caractère personnel.