Vidéo – Prélude du Gamou de Mbeueleukhé : Aliou Dia et Cie sont revenus sur la vie et l’œuvre d’El Hadji Daouda Dia (RTA)

Un symposium sur la vie et l’œuvre d’El Hadji Daouda Dia (RTA) a été organisé le samedi 09 janvier 2016 par Aliou Dia et compagnie afin de préparer le centenaire du Gamou de Mbeuleukhé, du samedi 23 de ce mois-ci. A cet effet, le porte-parole de la Famille, Aliou Dia est revenu un peu sur le vécu du vénéré disciple d’El Hadji Malick Sy (RTA) à Djoloff où la localité de Mbeuleukhé était son fief.

Le porte-parole de la Famille d’El Hadji Daouda Dia sous le magistère d’El Hadji Moussa Dia, Aliou Dia et compagnie sont revenus sur la vie et l’œuvre d’EL hadji Daouda Dia (Rta) en prélude du centenaire du Gamou de Mbeuleukhé qu’ils ont prévu de célébrer ce 23 janvier 2016.

El hadji Daouda Dia (Rta) est un des disciples d’El Hadji Malick Sy que celui-ci a installé à Mbeuleukhé et l’avait ordonné de commémorer la nuit du Prophète Mohamed (PSL) à partir de 1916. « Il (El Hadji Daouda Dia (Rta) a installé beaucoup d’écoles coraniques dans toutes les contrés du Djoloff. Non seulement il enseigna le Coran mais aussi les principes de la Tarikha Tidjaniya. Et un de ses premiers talibés fut Bouna Alboury Ndiaye qui avait d’abord pris la Tarikha chez l’érudit qui l’avait renvoyé auprès d’El Hadji Malick Sy (Rta) et à son retour il (Bouna Alboury Ndiaye) lui (El Hadji Daouda Dia) a donné sa fille comme épouse », explique Aliou Dia en continuant « il a construit les premières mosquées du Djoloff (Mbeuleukhé, Linguère, Dahra etc.) et bâtit d’autres foyers religieux et y installer des moukhadams. El Hadji Malick Sy (Rta) consultait El Hadji Daouda Dia (Rta) dans les dossiers les plus complexes ».

« Il ne suffit plus de regrouper les dahiras mais il va falloir développer des thèmes nous permettant de nous consacrer à la vie et l’œuvre d’El hadji Daouda Dia (Rta) mais d’étudier également le contexte de la géopolitique religieuse pour connaitre la position à prendre s’il s’agit du terrorisme, par exemple, qui est un intégrisme qui gangrène la vie des musulmans et qui ternit l’image de l’Islam » souligne Aliou Dia concernant la commémoration du centenaire du Gamou de Mbeuleukhé.

Par Saër SY Djoloffactu.com

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*