vie et oeuvre d’El Hadji Daouda Dia : L’histoire de l’homme qui a épousé la fille ainée d’El Hadji Malick Sy

 

le Gamou de Mbeuleukhé est prévu le 30 décembre prochain. Une occasion pour le porte parole de la famille d’El Hadji Daouda Dia de revenir sur le parcours du guide religieux.

Aliou Dia , maire de Mbeuleukhé, non moins porte-parole de la famille de El Hadji Daouda Dia, fidéle compagnon de Maodo Malick Sy, est revenu sur l’origine du Gamou. Un événement religieux célébré depuis 1916 dans le département de linguère (région de louga).

l’édition du 30 décembre prochain aura comme innovation de taille, la tenue d’un symposium devant retracer la vie et l’oeuvre de ce grand érdit de la tarikha tidjania.

El hadji Daouda Dia était en effet un compagnon du marabout de tivaouane (thiés). Ce dernier lui a d’ailleurs donné la main de sa fille, Oumou Malick Sy, avant de l’installer à Mbeuleukhé. il l’a ensuite incité d’y instaurer un Gamou annuel. La manifestation réunit depuis lors tous les talibés tidianes, les musulmans du djolof en général.« Mbeuleukhé, dit-il , était le carrefour des sains hommes. Cheikh Ahmadou Bamba est de Mbacké Barry où il a passé beaucoup de temps. il venait trois fois par an dans la localité pour voir ses parents. la mère de cheikhal islam Baye Niass est de Mbeuleukhé. ils ont quitté pour aller faire la guerre sainte avec Maba Diakhou Ba.»

Aiou Dia se souvient en outre des moments où il fallait organiser le gamou alors que les routes étaient impraticables, l’électricité inexistante. Encore qu’il n’y avait pas d’eau en quantité suffisante. « Un bureau avait été instauré avec comme président Daouda Dia , Khalifa Mbaye Dia vie président et moi-même comme porte-parole. Et cela, depuis 1986 » , rapporte-t-il.

cette année il sera question de discuter autour du modèle de compagnonnage entre un disciple et son marabout, avec le lien entre El Hadji Daouda Dia et El Hadji Malick Sy en guise d’exemple.

Sur un autre registre, le maire de Mbeuleukhé a abordé l’actualité. « Le sénégal est un pays phare pour la lutte contre le terrorisme mais également pour le droit inaliénable des palestiniens. Donald Trump (président des USA) veut faire de jérusalem ouest la capital de l’état d’Israel.Ceci est inacceptable. Et pendant cette nuit religieuse , nous allons démontrer qu’en aucune manière, cela ne peut se faire» explique-t-il.

Poursuivant, M. Dia dira que l’emploi des jeunes sera aussi dans les discussions : « Le Sénégal a formé énormément de eunes et il faut leur offrir du travail. Or, nous avons beaucoups de chômeurs, détenteurs de diplômes dignes de ce nom. »

En sa qualité de leader des Forces paysannes, il rappelle que , malgrès les lenteurs, le processus de la campagne arachidière a été déclenché. il y aura des échanges pour que les huiliers, les paysans et l’état du sénégal puisse être concernés par la situation

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*